Pas de quoi faire la fine bouche

Nissan vient d’annoncer un bénéfice net de 2,9 milliards d’euros pour l’année fiscale 2013-2014, en hausse de +14% par rapport à l’an passé.

C’est moins bien que les autres constructeurs japonais, selon les analystes du secteur. Mais c’est toujours beaucoup mieux que l’augmentation de notre salaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.