Pas de prescription pour le mensonge

Une partie du site Renault de Rueil, rachetée par la mairie, est en cours de démolition. Le désamiantage a commencé en novembre dernier. La direction avait pourtant assuré pendant des années qu’il n’y avait pas d’amiante. Plusieurs salariés de Rueil sont morts de cancers, de nombreux autres sont malades, tous doivent vivre sous cette menace. Tout ça aurait pu être évité si Renault avait rempli ses obligations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.