Ordonnances : ce n’est pas le code du travail qui est malade

Beaucoup de salariés ont compris que les ordonnances Macron sur le code du travail vont réduire drastiquement leurs droits, leurs protections et celles de leurs proches. Pourtant les entreprises font des bénéfices, et pas seulement au CAC40. Comment empêcher cette régression, que rien ne justifient sinon l’addiction d’une minorité de patrons et d’actionnaires à gagner toujours plus ? Par la lutte collective. Avec la dérèglementation du droit du travail, on a plus à perdre que de rater une réunion ou de se faire mal voir de sa hiérarchie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.