One Plane Summit : l’écologie qui sert le profit

La semaine dernière, Macron s’est pavané dans une mascarade de forum écolo devant un parterre de banquiers et de multinationales. Le but de la fête ? Booster la « finance verte », c’est-à-dire convaincre les patrons qu’investir dans des secteurs « durables » peut rapporter gros.

Pas difficile d’imaginer comment les États font pour appâter les investisseurs : crédits d’impôts et autres cadeaux fiscaux, voire même produits financiers « verts » pour spéculer « durable ».

La seule solution écologique pour l’avenir, ce n’est pas de verdir les bénéfices, mais d’en finir avec la logique de profit du capitalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.