Nouvelle victoire des cadres d’Altran

Début novembre, la Cour de cassation a donné raison à 12 ingénieurs d’Altran ayant des contrats de forfait en heures et qui faisaient des heures supplémentaires non payées. La Cour a confirmé le jugement de 2014 où 21 cadres d’Altran avaient obtenu 30 000 € d’indemnités en moyenne (630 000 € au total).

Cette victoire a incité 450 autres ingénieurs d’Altran à aller aux Prud’hommes. La preuve que cadre ne veut pas dire prêt à se faire arnaquer sans rien dire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.