Non au plan social chez Renault Trucks

Renault Trucks, a annoncé 512 suppressions d’emploi (en plus des 500 déjà réalisés l’année dernière), alors que les ventes et les bénéfices sont en hausse. Les salariés ont réagi par la grève : ils étaient 800 mobilisés, dont bon nombre de salariés des bureaux. Les actionnaires empochent les bénefs et les salariés pointent au chômage : inacceptable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.