0 commentaires pour “Images tagged "dacia"

  1. Nous y revoilà ! Ça faisait longtemps !
    coudes pour une promotion, ceux qui ont un petit pouvoir et qui gesticuleront pour exister et éviter que leur job partent dans les Rtx !
    Avec ça, une chape de plomb sur les décisions et une prise de pouvoir de NIssan toute évidente dans la maison Renault
    Cela va t il servir à faire décoller les ventes !

  2. Analyses des causes est à revoir, ainsi que les conséquences.
    Pas d’explosion, juste une fuite avec mise sécurité de l’installation, le temps de la réparation (protection des travailleurs).

  3. Quelle honte et quelle bassesse d’esprit !
    Une si mauvaise gestion, mais faut il rappeler que c’est bien les salariés RENAULT qui délivrent les fameux badges aux prestataires
    Et ils font la vierge effarouchée en prétextant que c’est à cause des prestataires qu’ils n’ont plus de places au TCR
    Il est où le temps où L’Ingenierie RENAULT existait et savait où elle allait,…

  4. Limite méthode d’un autre temps !
    Et certains chez Renault pense que les sociétés de sous traitance sont des marchands de viande !
    Joyeux noel Felix,…

  5. C’est sans compté sur les WC qui sont bouchés a l’accueil central et dont personnes ne s’occupe
    Ça donne envie aux fournisseurs !
    De longues minutes pour se garer et encore plus d’attente aux WC
    Qui dit que Renault motive ces fournisseurs !?

  6. Il faut bien que Renault apprenne à re-travailler,..
    Comment se remettre en question, en prenant exemple auprès d’un Autrichien !
    Le pire c’est que cela ne leur sera pas forcément utile !
    Il y a urgence sur Renault se réveille

  7. bravo les syndicats……. psa 0 euro de dividende et 2000 euro de prime pour chaque salaries
    chez rno l apr de base ne touchera mm pas 2000 euro .
    finalement la frugalité ingénieuse de tavares semble etre plus efficace que la notre

  8. Bonjour,

    Je me permets de vous déranger car nous voudrions faire un papier pour les pages “management-carrières” de Capital sur le thème : “Quand votre patron vous dit : Débrouillez-vous, je ne veux pas le savoir ou ce n’est pas à moi de gérer cela” :

    L’idée est de s’intéresser à la tendance des managers dans certaines entreprises à ne pas vouloir se préoccuper au quotidien des problèmes de leurs équipes et d’analyser les éventuelles conséquences d’un management fondé sur des injonctions avec une seule attente : que les objectifs soient atteints.

    – Les éventuels avantages de ce type d’organisation (autonomie et indépendance des équipes) ?
    – Les désagréments (devoir souvent faire toujours plus avec moins, “interdiction” de faire remonter les problèmes au risque de passer pour l’éternel râleur ou qui se plaint tout le temps, devoir agir contre ses propres valeurs, peur d’alerter face à un management autoritaire, reporting complaisant destiné à sortir des données en phase avec ceux de la direction…)

    Nous cherchons des exemples concrets.

    Si vous connaissez des personnes ou des entreprises concernées par ce genre de management, un grand merci également de leur transmettre ma demande pour qu’elles me contactent le plus tôt possible.

    Bien cordialement.

    Bruno Declairieux
    Tél : 01 73 05 48 80

  9. Après avoir été averti par tel à la dernière minute, le groupe Humanis ne m’a envoyé que ma carte pour 2015 sans savoir quel montant je vais être prélevé, je viens seulement de recevoir mon dossier que j’ai immédiatement complété en demandant le régime optionnel facultatif pour 2 en y incluant ma femme qui elle n’a pas reçu de carte à ce jour, elle n’aura donc aucune protection cplt santé au 1er Janviers 2015?. Je fait parti de la régie Renault depuis Novembre 1975,
    Depuis Vendredi 19.12.2014 j’essaye de leur téléphoner en vain. Cette société nous assure une aide H24/24 hors impossible d’avoir le moindre correspondant. Qu’est ce que se sera quand il y aura des devis pour des soins dentaires et autres? Dans l’attente d’une réponse rapide de votre part, recevez, Monsieur, mes sincères salutation .
    Michel HIS Matricule 663037

  10. Je vous remercie pour ces commentaires qui me rassurent. J’ai envoyé un courrier dans ce sens avec une attestation de ma mutuelle et j’espère que cela portera ses fruits.

  11. Je suis dans ce cas, par le biais de mon entreprise je dispose d’une mutuelle obligatoire depuis de nombreuses années. Le montant de ce contrat est indépendant du nombre de personnes composant le foyer mais l’adhésion des autres membres du foyer est facultatif. Comme le voyez bien il serait aberrant de ne pas inscrire toute sa famille alors qu’il n’y a pas de surcoût.

    Maintenant avec la mise en place de cette mutuelle Renault et dans la mesure ou l’adhésion à la mutuelle de mon entreprise est “facultative” , ma femme employée à Sandouville voit son salaire amputé de 8% pour une mutuelle qui fera doublon avec celle dont nous disposons déjà.

    J’ai lu et relu l’accord signé par la cgt, cgc et cfdt et celui-ci est tellement contraignant que je ne vois pas d’alternative à ce passage en force dont tout le monde semble gagnant sauf la personne qui paie…

    Dans le contexte actuel, notre budget mensuel se trouve amputé de plus de 110€ ce qui représente une somme énorme. Cette régression aura des impacts directs sur notre qualité de vie car nous arrivons tant bien que mal à équilibré notre budget et maintenant nous sommes dans une impasse.

    1. Votre cas rentre dans le cas d’une dispense, la direction n’ayant communiqué qu’après coup à ce sujet. Il faut envoyer les dispenses D4 (pour votre femme) et D8 (pour vos enfants) en remplaçant, dans les deux formulaire, la mention “obligatoire” par “tarif unique”.

    2. Bonjour,

      Au Technocentre, des salariés Renault ont obtenu une dispense d’affiliation à la mutuelle, car ils étaient déjà affiliés à la mutuelle de leur conjoint et que celle-ci était gratuite pour ses ayant droit (conjoint, enfants).
      Il faut que votre femme fasse une demande de dispense à l’aide des formulaires D4/D5 et D8.

      Bonne chance !

  12. – “Le turn-over permanent a été une calamité, qui a failli ruiner l’expérimentation, selon l’équipe du Cnam” : La priorité, ce serait effectivement que Renault embauche des salariés en CDI. Et en nombre suffisant afin de baisser les cadences. Ce qui résoudrait la plupart des problèmes de santé.
    – “La CGT craint que la direction instrumentalise les référents” : Effectivement. Cette expérience rappelle les cercles de qualité et autres SSCT (un réseau de salariés ayant en charge la Santé Sécurité Conditions de Travail de leur secteur, et rendant des comptes à la direction dans certains établissements Renault).
    – “Quand elle est discutée, la performance, c’est la santé”, juge Yves Clot : Mais dans le système actuel, l’amélioration de la performance a pour but principal d’augmenter la productivité, les profits priment sur la santé.

  13. Cet événement est en effet bien triste mais ce qui l’est encore plus c’est de voir comment Altran à réagit à cela.
    Dès le surlendemain Altran à annoncé une campagne de recrutement de près de 2 000 ingénieurs, puis une semaine plus tard ils annonçaient non plus le recrutement de 2000 ingénieurs mais 4 000 !
    Une semaine après, plus personne ne parle de ce suicide.
    ALTRAN JE VOUS DETESTE !!!

  14. Enfin, il était temps
    Renault reviendra t il a une logique moins aérienne !?
    Quel gâchis, tous ces mois a se chercher en interne et une cacophonie

  15. LES DERIGENT DE LA SOCEITE DE NETTOYAGE PEI

    EN CONSTAT AOUJOURDHUIT LES CHEFS DE EQUIPES SANS DES EPI( equipêment de protection indevudeul) AVEC SONS VETEMENT DE HORS DE TRAVAILLE ,

  16. Comment la direction vat elle justifier du free cash flow alors qu’elle vient de faire détruire une machine de 1,8 M€ mise en service il y a deux ans au L04 à Lardy.

    Aucune récupération du matériel quasiment neuf n’a été envisagé, capteurs de précision, moteurs, j’usqu’au PC de pilotage etc..

    Coupure des cables à la sauvage, la totalité est partie à la benne via un car à fourches pendant la pause repas des collaborateurs.

    Chef d’UET, de service et directeur de ce secteur sont tombés des nues.

    Ils ne semblaient cinsèrement ne pas être informé de cette démarche.

    Aprés les hommes, place aux machines.

    C’est pour quand, les Bâtiments ?