Ne pas confondre repas avec repos

Avec l’arrivée de Rueil, les cantines de la Ruche sont régulièrement saturées. D’après la direction, leur capacité serait suffisante, à condition que les salariés n’y mangent pas tous en même temps. Facile à dire ! Les salariés d’Elior sont débordés et pâtissent aussi de la situation. Ce qu’il faudrait mettre au menu, c’est plus de personnel et de place dans les cantines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.