Mort d’avoir voulu réduire les coûts

Brahim, un cadre du Technocentre de 44 ans, est mort à l’hôpital le 24 novembre, après avoir fait un malaise lors d’un entretien préalable à licenciement. Chef du département Ingénierie à l’usine Renault de Tanger jusqu’en août 2016, la direction l’aurait rendu responsable de la suppression d’une serrure du Lodgy, qui a ensuite provoqué un rappel du véhicule jugé non conforme (OTS). De fausses accusations selon Brahim. De toute façon, une mesure prise afin de réduire les coûts, et donc de répondre aux objectifs d’une hiérarchie qui demande toujours plus de rentabilité. Mais celle-ci n’a pas hésité à se retourner contre lui. Un exemple des dégâts du mode de management cher à Gascon, le directeur de l’Ingénierie : en cas d’erreur, c’est dehors ! Avis à ceux qui ont encore envie de faire du zèle…

perdresavie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.