Malaise dans le syndicalisme

Les syndicats signataires de l’accord compétitivité Renault font régulièrement mine de dénoncer les mauvaises conditions de travail, l’absence de reconnaissance, le « malaise dans l’ingénierie »… Comme si ce n’étaient pas les conséquences de l’accord compétitivité qui a réduit les effectifs et bloqué les salaires. Le grand écart, tout un art…

 

malaise_ingénierie_3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.