Le magot était trop beau

150 kg de pièces provenant des machines à café ont été dérobés mardi dernier au Technocentre, représentant 20 000 €. Les enquêteurs hésitent entre un financement occulte de la campagne électorale (après Bygmalion, une affaire « Selecta-lion » ?) et un irrépressible besoin d’argent de poche d’un PDG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.