L’union fait la force

Depuis 2 semaines, 30 000 travailleurs de l’automobile sont en grève en Afrique du Sud : chez ces grands de l’automobile mondiaux, GM, Ford, Toyota ou Nissan, qui font leur beurre là-bas. Aucune des 3 000 voitures produites par jour dans le pays ne sort. Les syndicats revendiquent 14 % d’augmentation, contre 6 % proposés par le patronat (équivalent à l’inflation).
Les patrons ont déjà cédé 10 %, et les ouvriers de l’automobile ont entraîné massivement d’autres secteurs allant du bâtiment à l’aéroport tandis que le textile et les mines d’or devaient rejoindre le mouvement mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.