Losange au cœur et amiante aux poumons

Ingénieur de 1969 à 2009 à Renault Fins puis au TCR (DICAP), Bernard Thibault est mort en mai 2011 à 63 ans d’un cancer de la plèvre. Le Tribunal de Versailles vient de reconnaitre que sa maladie professionnelle causée par une « contamination environnementale et non directe avec l’amiante » dans les ateliers tôlerie et carrosserie, était due à la faute inexcusable de Renault.
Bernard « se sentait victime d’une véritable injustice, s’estimant trompé par son employeur par le fait qu’il n’avait été ni prévenu, ni protégé de son exposition à la poussière d’amiante. » Sa famille percevra 230 000 €. Pas cher pour la vie d’un homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.