Les réfractaires à la modération salariale

Fin de « crise » pour les 2000 cadres Renault qui touchent la PVG (Part Variable Groupe, nouveau nom de la PPG). Alors que 60 % de l’enveloppe réservée à cette prime était versée ces dernières années pour cause de crise, ce sera 85 % cette année. Sachant que la PVG représente au moins 8 à 10 % du salaire annuel, on est loin des miettes d’augmentation individuelle octroyée à l’immense majorité des APR, des ETAM et des Cadres.
La direction ne communique pas sur le montant exact de la PVG. De peur de déclencher un tollé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.