Les paupérisateurs

En France, la part de marché des voitures à bas coût ne cesse de grimper. Ces dernières représentent depuis l’an dernier une voiture neuve sur deux. Interviewé à l’occasion du Mondial, le directeur de Volkswagen France a déploré une « paupérisation du marché » en France. Le résultat du blocage des salaires et des suppressions d’emplois : les patrons de l’automobile en sont les premiers responsables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.