Les patrons voyous du nettoyage

Les deux salariés de PEI Lardy mis à pied ont finalement été licenciés, malgré trois semaines de grève et l’intervention de l’inspection du travail. PEI les accuse désormais d’avoir cherché à monter les salariés contre leur direction, ainsi que de vol de matériel et de produit (alors que c’est PEI qui ne les fournissait pas !) dans le but de nuire à la société.

La direction de PEI menace maintenant de licencier deux chefs d’équipe de Lardy. Leur tort ? Avoir participé à la grève en soutien à leurs collègues. Des méthodes scandaleuses, avec la complicité active de pseudo-syndicalistes recrutés parmi les chefs de PEI, et que Renault laisse faire.

Renault ou prestataires : nous ne pouvons pas tolérer que des patrons fassent ainsi régner la terreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.