Les fondeurs contre la fonte des AGS

Les salariés de la Fonderie de Bretagne (ex-SBFM) ont vu rouge à l’annonce des NAO et de la prime de 500 € réservée à certains ETAM, c’est-à-dire le plus souvent aux petits chefs de l’usine.
Lundi 23 février, les grévistes ont bloqué l’accès au site toute la journée. La direction de cette filiale de Renault a dû céder 0,2 % d’augmentation en plus (soit 0,5 % d’AGS en tout). Pas de quoi faire des folies, mais c’est toujours ça de pris grâce à la grève.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.