Les boniments de Vestalia

Ayant perdu de nombreuses activités (maintenance, courrier…) suite à des appels d’offres, la direction de Vestalia a commencé par promettre aux salariés du TCR de tous les reclasser. Puis d’assigner en justice Renault et Cofely, pour obliger les sociétés qui reprennent ces activités à reprendre aussi tous les salariés Vestalia. Puis d’aider les salariés qui iraient aux Prud’Hommes. Maintenant, c’est « débrouillez-vous » ! Pour garder leur job, les salariés de Vestalia ne peuvent compter que sur leur action collective.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.