Lénine, revient !

L’Alliance Renault-Nissan devrait prendre le contrôle d’Avtovaz d’ici juin 2014 via une joint-venture avec Russian Technologies, une entreprise contrôlée par l’État russe. 750 millions de dollars seront peu à peu investis par l’Alliance avec la bénédiction de Poutine. L’Alliance contrôlera l’usine géante de Togliatti, d’une capacité de production d’un million de véhicules par an et dont les effectifs ne cessent de se réduire : 30 000 des 102 000 salariés ont déjà été mis à la porte, et la nouvelle ligne de production permettra d’en virer encore 10 000.
En Russie aussi, la conquête de nouveaux marchés se fait sur le dos des travailleurs. A quand une nouvelle révolution russe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.