Le vote du portefeuille

53 % des actionnaires ont approuvé la rémunération de Ghosn. C’est passé de justesse. Mais la direction a su flatter les actionnaires et leurs conseillers, comme la société ISS, qui conseille 10 % des actionnaires de Renault et avait fait pencher la balance vers le « non » en 2016. Quant à la résolution augmentant le dividende par action de 31,2 %, elle a été adoptée à 99,41 %. Ceci explique peut-être cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.