Le PDG au masque de CIR

A la suite du reportage de France 2 dénonçant les magouilles de Renault pour toucher toujours plus de Crédit Impôt Recherche, Ghosn avait saisi le CSA d’une plainte contre les journalistes de la chaîne publique. Verdict du CSA : « le Conseil a considéré qu’aucun manquement de la chaîne à ses obligations ne semblait caractérisé ». Autrement dit : les pompes à fric de Renault ne sont pas une invention de journalistes. Et Ghosn le sait mieux que quiconque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.