Le panier de crabes

Lors de l’Open Forum du 5 juin consacré à la qualité et à la satisfaction client, Bolloré a déclaré que sur ce sujet « on a à balayer devant notre porte. C’est la raison pour laquelle il y a eu un certain nombre d’évolutions qui ne vous ont pas échappées, y compris chez Renault cette semaine. » Allusion à peine voilée au limogeage de Billig.
Bolloré, qui est arrivé chez Renault en septembre 2012, soit deux mois à peine après Billig, s’y croit déjà. Mais la guerre pour être calife à la place du calife bat son plein. Alors après Pelata, Tavares et Billig : qui sera le prochain ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.