Le courage d’affronter Renault

Le 13 mars, les frères et soeur d’Hervé Tizon, qui s’est noyé en 2007 au Technocentre juste après son entretien annuel, étaient de nouveau au tribunal pour faire reconnaître la responsabilité de Renault dans son suicide.

Renault invoque toujours les soi-disant problèmes personnels d’Hervé qui aurait travaillé 9 à 14h par jour car il vivait seul !

La cour d’appel de Versailles doit statuer le 10 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.