La vraie-fausse affaire d’espionnage

5 mai 2011

Deux ex-employés refont surface, se disent “victimes” du constructeur

 

 


14 avril 2011

La fausse affaire d’espionnage à Renault vue de l’intérieur :

Ghosn et Pélata, agents double zéro

 

Renault-VADOTDébut janvier, suite à l’annonce en fanfare dans les médias d’une affaire d’espionnage à Renault, les salariés ont immédiatement été priés de resserrer les rangs autour de la direction. Mais les méthodes musclées employées envers les trois cadres accusés rien moins que « de corruption en bande organisée mettant en cause les intérêts de Renault au profit d’une puissance étrangère » et l’absence de preuves étayant cette accusation rendaient les salariés sceptiques. D’autant plus que c’est par la presse qu’ils ont appris ce qui se passait. Ce mutisme de Renault n’a fait que renforcer les doutes. Lire la suite….

 


3 janvier 2011

    Trois entretiens musclés

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.