La voix de son maitre

Certains syndicats, satisfaits des promesses de volumes de production et des retouches cosmétiques faites au projet initial de la direction, se déclarent prêts à signer l’accord compétitivité.
Mais ce n’est pas parce qu’ils vont à la niche que les salariés doivent les suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.