La politique du fait accompli

Rétention d’informations, annonces faites au compte-goutte… : les réorganisations se font dans la plus grande opacité. Il était même impossible de récupérer les diapos du nouvel organigramme avec les noms des directeurs et chefs de service, alors que la réorg avait été présentée en CE.
Mettre les salariés devant le fait accompli pour les manipuler comme des pions : ça doit être le volet « social » de la réorg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.