La mesquinerie comme crit’air

Renault a annoncé à grand renfort de com’, qu’il offrait la vignette Crit’Air aux acheteurs de véhicules neufs. 4,18 € la vignette : y a-t-il vraiment de quoi se vanter ? Qu’on se rassure, la générosité a ses limites : les salariés, qui achètent un véhicule Renault au BPV, et les acheteurs d’une voiture d’occasion, n’ont pas droit aux largesses de Renault. Faut pas pousser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.