La maîtrise des dépenses… de Renault

Les prises en charge de la future mutuelle obligatoire devront « assurer la maîtrise des dépenses de santé ». Les remboursements de base seront donc limités. Et comme la loi n’oblige pas l’employeur à subventionner les options, elles devraient être à la charge du salarié. Bref, pour être bien couvert, notamment en cas d’handicap ou de problèmes de santé spécifiques, le salarié devra payer. Sans oublier qu’à la retraite, la cotisation double car l’employeur ne cotise plus. La générosité a ses limites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.