La main invisible du marché

Le plan de promotion des cadres est une usine à gaz destinée à justifier que 70 % des cadres n’auront rien. Leur salaire dépend désormais du job grading de leur poste et de la valeur de celui-ci sur le marché. Une valeur fixée par le cabinet Hay, selon des calculs aussi mystérieux que les Saintes Ecritures.

Ceux qui sont en-dessous, ou pas trop au-dessus de la médiane du marché de leur poste, peuvent espérer une augmentation. A condition d’avoir été sélectionné par leur manager. Les voies de la direction ne sont pas si impénétrables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.