La Corée à cri

1800 ouvriers de Renault-Samsung à Busan en Corée du Sud ont obtenu une prime de 10000 dollars chacun, suite à une semaine de grève pour des augmentations de salaires et de meilleures conditions de travail.

Comme quoi par-delà les frontières, les ouvriers, comme les techniciens et les ingénieurs, partagent les mêmes revendications et les mêmes moyens d’action… quoiqu’en disent les nationalistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.