La Bourse ou l’emploi

Depuis le 1er janvier, l’action Renault a grimpé de plus de 30 % et dépassé les 50 €. Une hausse dopée par la signature de l’accord compétitivité, ou quand le bonheur des uns se fait sur le malheur des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.