Jeunes en promotion

A Renault, le contrat de génération (une des mesures phares de Hollande censé relancer l’emploi) a été renommé par ses signataires : « accord pour promouvoir l’emploi des jeunes et des séniors ».
En fait, Renault va continuer à prendre des apprentis, des CIFFRE et des contrats de professionnalisation (5% des effectifs, sous peine de pénalité financière) : une main d’œuvre bon marché.
10 % des embauches en CDI leur seront réservées, soit au mieux 76 embauches d’ici 2016 en France, filiales comprises ! Pour 2000 alternants par an, les places vont être chères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.