Investir ou s’enrichir, il faut choisir

Les investissements nécessaires au développement de véhicules autonomes, connectés et non polluants auraient motivé le projet de fusion avec Fiat, selon la direction de Renault. Celle-ci dispose pourtant de 3,5 milliards d’euros de trésorerie, sans compter les milliards d’euros versés au fil des ans en dividendes, primes ou actions gratuites pour les dirigeants…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.