Intérimaires de Chine

Plus de 500 intérimaires de l’usine FAW-Volskwagen de Changchun dans le Nord-Est de la Chine réclament l’égalité de salaire avec leurs collègues permanents. Alors que certains travaillent pour VW depuis plus de dix ans, ils sont payés en moyenne deux fois moins (moins de 680 euros par mois). Mais les traditions de lutte sont désormais bien établies en Chine, où les travailleurs chinois se mobilisent et obtiennent de nouveaux droits. Le slogan de leur grève : « A travail égal, salaire égal ». Un mot d’ordre valable en Chine comme partout ailleurs !

Plus d’informations sur le site du China Labour Bulletin : http://www.clb.org.hk/content/hundreds-volkswagen-workers-northeast-china-demand-equal-pay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.