(IG) Métal mou

Confronté à des grèves dans la Métallurgie, le patronat allemand a concédé une hausse de salaire de 4,3 %. Ce sera la seule hausse durant 27 mois, ce qui fait à peine 2 % par an ! L’autre mesure présentée comme une avancée est la possibilité de travailler 28h par semaine, mais payée 28. Le patronat pourra de son côté embaucher jusqu’à 50 % de salariés avec un contrat de 40h/semaine. « Nous avons obtenu beaucoup, et précisément beaucoup d’ouvertures vers le haut pour le temps de travail », s’est félicité le représentant du patronat.

IG Metall, le syndicat censé représenter les salariés, a en échange renoncé à toute grève au moment où elles permettraient d’obtenir bien davantage, dans la Métallurgie comme ailleurs. Les travailleurs auraient bien raison de se passer de son autorisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.