Hollande entre la poire et le fromage

En visite à Renault Cléon, Hollande a été interpellé par des salariés qui lui ont rappelé que Renault, tout en touchant des aides publiques, supprimait des milliers d’emplois (Cléon est passé de 5000 salariés en 2006 à 3200 en 2017) tandis que l’intérim explosait (1800 intérimaires à Cléon). Pas de quoi inquiéter Hollande : il est en fin de contrat, mais lui n’ira pas pointer au chômage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.