Haut niveau de modestie

Ghosn a touché 9,9 millions d’euros chez Nissan pendant l’année fiscale 2011. Avec son salaire de 2,9 millions d’euros à Renault, cela lui fait un total de 12,8 millions en 2011, soit plus d’un million par mois. Sans compter les 800 000 euros de dividendes de ses actions Renault et Nissan et ses stock-options.
Un salaire que le Cost Killer justifie : « Les entreprises doivent employer et conserver des dirigeants de haut niveau ». Plus modeste, tu meurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.