Une grève qui tient la route

Les chauffeurs de la ligne 466, qui dessert le TCR ont eu gain de cause au bout de 10 jours de grève. La direction de Mobicité a dû accepter leurs revendications : abandon de la réorganisation de leurs roulements, versement de leur prime de panier… Comme quoi, la grève ça paye !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.