Frais professionnels : l’AKKAtastrophe

grève AKKA mars 2014Vendredi 28 février, des salariés d’AKKA, dont certains venus du Technocentre et de Lardy, ont manifesté pour la seconde fois devant l’agence AKKA à Guyancourt. Ils protestent contre un projet de baisse de leurs frais professionnels, qui leur ferait perdre plusieurs centaines d’euros par mois.
Sauf que l’employeur ne peut unilatéralement modifier le régime des frais professionnels, tel qu’il est prévu dans les ordres de mission. AKKA préparerait de nouveaux ordres de mission à partir de mars. Aucune raison de se précipiter pour les signer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.