Ford café !

Malgré des bénéfices record, Ford veut se retirer de son usine de Blanquefort en Gironde, laissant sur le carreau 900 salariés et 3000 emplois induits. Une annonce survenue juste à la fin du versement de 50 millions de subventions publiques supposées garantir la modernisation du site. Le ministre de l’économie a apporté son « plein soutien » aux salariés et annoncé chercher un repreneur. Il avait tenu le même discours aux ouvriers de GM&S dont la moitié a été licenciée, et l’autre attend toujours des commandes. Seule la mobilisation des salariés de Ford et l’extension de leur lutte évitera ce nouveau saccage social.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.