Flins : tué par l’insécurité

Un intérimaire qui travaillait pour un sous-traitant a fait une chute mortelle de 12 mètres à Renault Flins, le 12 août dernier. Absence de filet de protection, de formation du salarié… : les règles de sécurité n’ont pas été respectées, ni par la société prestataire, ni par Renault qui a fait courir le bruit que l’intérimaire était en train de téléphoner ou qu’il n’avait pas fixé son harnais. Histoire de se dédouaner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.