Flexibilité : tous visés !

Périodes de haute activité allant jusqu’à 48h/semaine, avec samedis obligatoires et 1h30 de plus par jour ni payés ni majorés…. Avec le nouvel accord compétitivité, les salariés devront être plus « souples » et « s’ajuster aux variations d’activité ».
Ces mesures ne concernent pas que les usines. Le CRP et des secteurs d’essais du TCR ont déjà connu des périodes hautes. Certes au Technocentre beaucoup travaillent déjà 42h par semaine sans être payés plus. Mais si ces mesures passaient, la flexibilité augmentera aussi dans l’ingénierie et le tertiaire. C’est le moment de dire stop !

flexibilite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.