FDPA : leur combat, c’est le nôtre

Alors que les salariés des Fonderies Du Poitou Aluminium (FDPA) près de Châtellerault entament leur 7e semaine de grève contre un plan qui baisserait de 25 % leur salaire, Montupet, qui a racheté FDPA en 2009, vient de déclarer hier la Fonderie en cessation de paiement. Une étape vers la recherche d’un repreneur… comme Renault, ancien propriétaire et principal client ?! Mais à quelles conditions ?
Baisses d’effectifs et volonté de faire payer aux salariés la réduction des coûts : c’est le discours de tous les patrons, de Montupet à Renault, en passant par PSA ou Arcelor. Contre le chantage patronal, une seule solution : le tous ensemble !

1 commentaire pour “FDPA : leur combat, c’est le nôtre

Répondre à dede Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.