Évasion salariale

70 % des cadres devraient avoir une augmentation individuelle de 1,1 % en moyenne. Cela en laisse un tiers sur le carreau. Il n’y a plus qu’à espérer se rattraper sur la Prime Performance Individuelle (PPI), mais la direction s’est bien gardée d’en communiquer le montant et la répartition.
Quant à la Prime de Performance Groupe (PPG), réservée aux 15 % de cadres les plus haut placés, le secret est encore plus gardé. Vu les résultats financiers, aucun doute que certains vont toucher le pactole. Pour les cadres aussi, la politique salariale de Renault est injuste, arbitraire et opaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.