ETAM en peine

Mieux loti mais encore loin cependant de remplacer les 1000 départs PRV de l’établissement, Guyancourt devrait voir 464 embauches en 2011.
Le pire est que le plan emploi prévoit seulement 13 embauches d’ETAM et aucune d’APR. Pourtant, il manque des techniciens dans de nombreux secteurs. A moins que la direction ne compte sur les apprentis pour avaler la charge de travail…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.