Et pourquoi pas une rue de la soif ?

Alors que les queues s’allongent aux selfs et chez Paul, ça ne va pas s’arranger avec l’arrivée de Rueil. Mais au lieu d’augmenter la taille ou le nombre de selfs, la direction préfère créer, cet été, une sorte de snack dans la Ruche à côté de chez Paul, avec des stands de restauration rapide, baptisé pompeusement « Food Street ». Manière d’inciter les salariés à manger sur le pouce et à retourner vite travailler ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.