Erdoghosn à Renault Bursa

La répression s’abat à Renault-Bursa sur les travailleurs qui avaient osé défier Renault et le régime d’Erdogan. Les élections de délégués ont été annulées, 21 travailleurs de l’usine ont été arrêtés par la police le 2 mars dernier à la sortie de l’équipe de nuit, 60 salariés ont été licenciés, 100 autres forcés à accepter un départ… Pas un mot ici en France. Par contre quand un directeur se fait arracher sa chemise, ça fait le tour du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.