Encore des intrigues Royal

Dans la foulée du scandale des logiciels truqués de VW, la ministre de l’écologie, Ségolène Royal, a créé une commission chargée de contrôler les taux réels d’émission de NOx et de CO2. Selon les premiers résultats révélés jeudi dernier, les 4 véhicules Renault testés, dont la Captur, dépasseraient les normes d’émission. Des directeurs de Renault ont été auditionnés par la commission Royal ce lundi. Mais que va-t-il en filtrer ? Les salariés et les automobilistes ont droit à la transparence. C’est la seule façon de mettre fin aux soupçons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.