Embauches : service minimum

SliderRenaultLa moitié des 1000 embauches annoncées pour 2016 concernera les sites de production et de logistique Renault et filiales. Cela ne suffira pas à compenser les départs, ni à diminuer le nombre d’intérimaires.
Exemple à Cléon, la direction annonce 110 recrutements en 2016 et 1200 intérimaires sur le site. Mais sur les 100 embauches annoncées l’an dernier, 77 ont été réalisées. Pire à Sandouville, sur les 183 CDI promis en 2015, 80 doivent encore être réalisés. Et il n’y aura pas d’embauches supplémentaires en 2016, alors qu’il y a 1250 intérimaires. De la com’ sur les embauches à la réalité, il y a un gouffre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.