Des élections qui ne font pas recette

Les deux tiers des salariés appelés à élire leurs représentants au Conseil d’Administration de Renault n’ont pas voté. Pas étonnant. Les salariés n’ont pas de retour sur ce qui s’y passe, et les administrateurs salariés servent de caution à un CA majoritairement acquis à Ghosn et aux actionnaires : ça motive !
elections

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.